Détail d'actualité

Une démarche QVT pourrait réduire de 25% l’absentéisme au travail

L'absentéisme au travail est une question complexe à gérer pour l’employeur. Il est impensable de réprimander un collaborateur pour un arrêt maladie mais l'entreprise doit tout de même adapter son organisation le temps de son absence. Pourtant, dans certains cas ces absences peuvent désorganiser une équipe et empêcher la réalisation de projets.

Et si la bonne démarche était donc d’agir en amont pour réduire cet absentéisme ?

Développer la qualité de vie au travail permettrait d’agir contre l’absentéisme des salariés démotivés par plusieurs moyens : un cadre de travail lumineux, un mobilier ergonomique, des horaires flexibles peuvent limiter la fatigue physique des collaborateurs et agir de manière bénéfique pour leur santé.

Le bien-être psychologique est également un facteur clé. En se montrant à l’écoute des attentes des collaborateurs et ayant une attitude proactive face à des perturbations éventuelles, la direction lutte ainsi efficacement contre la fatigue psychologique et notamment le burn-out, manifestation aiguë d’un malaise profond.

Source: The Art of Healt Promotion (étude réalisée par l’institut Chapman de certification des professionnels du bien-être aux Etats-Unis en 2005)

Retour